Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2011

Finitions à la chaux et à la peinture à l'ocre

J'ai la nette impression que j'achèterai de moins en moins de peinture. En gros, soit j'applique un chaulage et/ou un badigeon, soit une peinture à l'ocre fabriquée maison.

Les finitions du 1er pour le T2 sur plaque de Fermacel ou sur une peinture d'apprêt (inutile pour la peinture à l'ocre mais elle avait été passé il y a plus d'un an...)

Voici ce qu'à peint Catherine sur la peinture d'apprêt avec une peinture à l'ocre jaune :

DSC_0004_03_copy.jpg

J'admire toujours ma petite femme en train de peindre : pas un morceau de scotch, pas de protection au sol... et pas une goutte ni une coulure. Faut dire qu'elle utilise une super peinture :-)))

Lire la suite

06/08/2011

Enjoliveurs en chataîgner pour le T2

Les prises électriques du 1er étant posées (pas encore les RJ45), il ne restait qu'à poser les enjoliveurs. Etant donné que j'avais doublé chaque prise :

Capture d’écran 2011-08-06 à 07.52.00.png

, je n'avais pas les accessoirs nécessaires... mais j'avais des restes de parquet en chataîgner. Il n'y avait qu'à les utiliser. En plus, au lieu d'avoir du plastique blanc, j'aurais du chataîgner huilé. C'est quand même nettement plus beau avec la récup en bois huilé ;-)

Auparavant j'avais fait "rapidement" un prototype :

DSC_0003_02_copy.jpg

Voici donc comment j'ai procédé :

Lire la suite

08:10 Publié dans Le bois, Le T2 | Lien permanent | Commentaires (2)

03/08/2011

Réparer un impact dans une porte en bois

En huilant la porte, nous nous sommes apperçus qu'elle avait eu un impact. De plus les fibres du bois étaient bien cassées. Cet impact n'était pas d'une taille importante mais Stéphane m'a assuré que l'on devrait réussir à l'atténuer uniquement avec de l'eau et... un fer à repasser.

Nous voici donc en train de tenter une nouvelle expérience. Voici l'impact (environ 3 mm d'épaisseur) :

DSC_0009_01_copy.jpg

Armé du fer à repasser offert par Magali, nous commençons l'expérience

DSC_0008_01.jpg

Lire la suite

07:24 Publié dans Le bois | Lien permanent | Commentaires (0)

02/08/2011

Libérons le T2 ou... mes premiers pas avec la soudure à l'arc

Voici la situation de départ :

DSC_0752_03_copy.jpg

Personnellement, je n'apprécierai pas du tout une vue avec autant de verticalité. Bref, cette ambiance carcérale était à modifier. Libérez le T2 s'avérait donc nécessaire.

Lire la suite

09:44 Publié dans Le fer | Lien permanent | Commentaires (1)

30/07/2011

Chantier participatif avec Maïa

C'est en finissant le 1er étage du T2 que le partage et la transmission avec Maïa bat son plein. Dans un premier temps, je lui propose de suivre l'idée de la grande Catherine, sa maman. Il s'agit d'incruster des mini tomettes dans un mur en terre-paille-chaux-sable. Le mur étant déjà sec, il faudra gratter et histoire d'avoir des espaces réguliers : de calepiner nos 5 mini tomettes. 

La voici en train de gratter et de préparer la fenêtre : 

DSC_0758_02_copy.jpg

Lire la suite

28/07/2011

La salle de bain du T2, presque terminée

Super, tous nos objectifs sont atteinds :

  • La plomberie et l'électrécité sont terminées. Enfin, il ne manque que les raccord chauffage-nourrice
  • le carrelage est posé
  • les trappes sur le mur technique sont vissées ou aimantées
  • les couvre-joints et le bardage extérieurs sont cloués
N'ayant pas mis à jour le blog depuis un moment... cette note est assez longue...

DSC_0753_02_copy.jpg

Lire la suite

25/07/2011

Les appuis du T2

C'est vraiment ce que je trouve passionnant, réutiliser des objets, exploiter des matières brutes ou donner une deuxième vie à un objet. 

Le terrain de jeu privilégié pour cela sont les appuis en tout genre (en particulier les appuis de fenêtres) et les seuils de porte. En effet, dans ces cas-là, il ne suffit pas beaucoup de matière et quelques carreaux, pierres ou terre cuite peuvent convenir Dans le cas de la restauration du T2, il y a eu (pour l'instant...) 3 occasions de jouer un peu : 

- L'ouverture en pisé, côté Sud, avec un appui en brique récupéré chez Daniel (mon super maçon conventionnel de Chaponost. Encore merci pour le matériel). Et voilà ce que cela donne :

DSC_0763_01_copy.jpg

- L'appui de fenêtre pour la fenêtre posée côté Ouest, avec des carreaux en ardoise récupérés cher Pierrot (les joints sont à la chaux (NHL 3,5) et l'arrondi à la chaux/paillette de lin (je trouve que c'est beau et les paillettes limitent les fissures éventuelles. Les planchettes en bois sont en chataîgner (un reste de parquet poncé, quart de rond avec la défonceuse et huilé. Au niveau de la jonction, elles rebiquent car elle ne sont pas clouées) : 

DSC_0761_01_copy.jpg

- Un appui, fabriqué à partir d'une planche de coffrage mais le résultat n'était pas convaincant (la planche comprenait trop de fente ce qui pouvait entrainer des problèmes à long terme dans une pièce humide)alors j'en ai fait une autre à partir d'un reste de marche d'escalier en calcaire, disqué puis passé à l'huile : 

DSC_0764_01_copy.jpg

 

La voilà de plus près : 

DSC_0765_01_copy.jpg

 

08/07/2011

"Enduits terre et leur décor, mode d’emploi" aux Editions Eyrolles

 Et voici mon premier bouquin sur mon domaine éconologique favori : la Terre.

 

 

co-écrit avec Monique Cerro et paru aux Editions Eyrolles, vous y trouverez :

- des diagnostics,

- des formulations

- et des pas à pas avec plein d’astuces,

pour réaliser vos enduits en étant le plus autonome possible.

 

Il est disponible chez tous les libraires et sur le net via Amazon.fr, eyrolles.com, fnac.com….. 

Encore merci à mes 4 filles et à mon épouse pour leur patience, à Gérard Vivès pour ses conseils et son accueil dans le Gers et  aussi à Vishwan pour ses créations et donc pour notre couverture.

Merci encore et toujours à ceux qui ont fait de leur maison nos terrains de jeux et d’expérimentations.

30/06/2011

chantier réalisé : ouverture dans le pisé et voûte en terre cuite

Vous trouverez sur Formaterre, un petit compte-rendu du dernier chantier école chez Christophe et Bernadette.

Vous pouvez d'ailleurs visiter leur blog

 

 

Voici donc la situation de départ :

Capture d’écran 2011-06-21 à 21.20.37.png

Et le résulat du travail réalisé :

 

arc.jpg

Bravo à Christophe pour le décoffrage.

25/06/2011

sol en terre cuite éconologique (15 € m2, transport et joints compris)

Vous trouverez sur Formaterre, une solution éconologique pour un sol en terre cuite qui revient à 15 € le m2 (transport et coût des joints compris). 

Voici le résultat : 

DSC_0700_01_copy.jpg

20:13 Publié dans La tomette | Lien permanent | Commentaires (2)

19/06/2011

plinthe maçonnée avec incrustation de mini-tomettes

Nous l'avons déjà fait il y a 2 ans environ. J'ai donc essayé de reprendre l'ancienne technique décrite dans le blog en y apportant quelques modifs pour l'améliorer.

L'objectif étant d'avoir une plinthe solide, j'ai donc pris de la NHL 5 (la perspirance passe dans ce cas au second plan) que j'ai mélangée avec du sable et de la paillette de lin. Voici le résultat : 

DSC_0677_copy.jpg

Voici comment j'ai procédé :

Lire la suite

16/06/2011

Formation "Cocon" : Analyse de la qualité environnementale de bâtiments

cliquez sur l'image pour l'agrandir ou télécharger la version .pdf  : affiche formation cocon.pdf

affiche formation cocon (3).jpg


13/06/2011

Sol chauffant et terre cuite pour le T2

Note étrange : Suite au commentaire de Monique, je me suis rendu compte qu'une grande partie des photos légendées avaient disparu. Voici donc cette note mise à jour. 

Comme pour la maison mais à échelle réduite. A la place de 80 m2, il n'y a qu'environ 25 m2 de PER à poser pour obtenir un sol chauffant recouvert de terre-cuite.

Dans un premier temps, nous avons isolé avec 2 plaques de 2 cm de lièges. 

Puis nous avons posé les PER pour le sol chauffant.

Enfin, est venue la pose des terres-cuites.

DSC_0336_copy.jpg

Lire la suite

Projet de restauration d'une cabane avec le CAS d'Oullins

 Le projet de restauration de la cabane prend fin.

Si ces finitions vous donnent des idées, vous trouverez quelques détails complémentaires sur Formaterre

La cabane avant (désolé, je n'ai pas trouvé la cabane à l'état de base. Dans la photo ci-dessous, il y a déjà les montants que j'avais ajoutés ainsi qu'un début de banchage de terre-paille-chaux. J'ai préféré la solution du banchage à celle de l'OSB afin d'offrir un futur aspect de colombage à la cabane. De plus, cette technique permettra d'observer l'enduit à l'intérieur comme à l'extérieur de la cabane :

DSC_0349.jpg

Et après :

DSC_0729_copy.jpg

DSC_0731_copy.jpg

 

DSC_0720_copy.jpg

 

12/06/2011

une roll's artisanale pour hacher la paille

Pour préparer le chantier participatif terre-paille-chaux-sable de la semaine dernière, j'avais besoin de paille broyée. Malheureusement, je ne disposais ni de paille... et ni de paille broyée. Heureusement Sainte-Monique a de beaux restes et m'a légué quelques bottes. Il ne restait plus qu'à la hacher (la paille, bien sûr ;-))

DSC_0633_copy.jpg

Lire la suite

07/06/2011

station de tamisage artisanale

Pour faire des enduits terre ou terre-paille-chaux, tamiser la terre simplifie souvent la tâche lors de l'application. Je me suis largement inspiré du dispositif de Gérard Vives dans le Gers.

Voici une vue générale du dispositif. A droite la terre à tamiser, au centre la remorque qui comprendra les trop gros graviers, cailloux et à gauche la station de tamisage :

DSC_0646_copy.jpg

Voyons de plus près à quoi elle ressemble :

Lire la suite

06/06/2011

chantier participatif réalisé : terre-paille-chaux-sable pour le T2

Cette fois-ci, l'objectif était d'appliquer un terre-paille-chaux-sable en guise de correcteur thermique ou en équivalent de renformi afin de boucher certaines béances. En effet l'un des atouts de ce mortier est que l'on peut l'appliquer en une passe pour boucher des trous de près de 10 cm de profondeur.

La préparation a surtout consister d'une part à bien préparer les murs (balayage - mouillage) et protéger le sol et d'autre part à s'approvisionner en terre et en paille broyée.

Pour les murs et le sol, un peu d'huile de coude a suffit. Pour la terre, j'ai eu la chance de pouvoir emprunter le vieux camion benne de Bernard et d'avoir Daniel, maçon à Chaponost qui, à l'aide de son Manitou, m'a versé un godet d'une petite tonne.

Pour la paille, j'ai trouvé un super sytème (prochain article) artisanal mais de luxe pour broyer la paille.

Revenons maintenant à notre chantier participatif :

Nous avons commencé vers 8h30 avec Pascal, Alix et Benjamin. Geneviève et François nous ont rejoint un peu plus tard avec un excellent clafouti et des fondant au chocolat maison.

Après une petite visite du T2 pour expliquer les choix retenu et quelques astuces utilisées, nous passons à la préparation du mortier.

La vieille bétonnière de Bernard est fidèle à son poste. Avec la terre que nous avons, le mortier est constitué d'1 volume de NHL2, d'1 volume de sable 0/4, de 2 volume de terre tamisée à 10 mm et de 3 volumes de paille broyée. Quant à l'eau, avec les matériaux que nous avions et le temps qu'il faisait, il en fallait environ 1,5 volume :

DSC_0633.JPG

Lire la suite

29/05/2011

Chantier participatif terre-paille-chaux dans le T2

Bonjour à tous,

Je propose un chantier participatif dans le T2 le dimanche 5 juin.

Le thème est l'application d'un correcteur thermique terre-paille-chaux sur un mur en pisé.

DSC_0581 COPY.jpg

(Note : sur la photo, vous pouvez observer des essais de béton de terre pour une isolation phonique)

L'organisation est la suivante :

8h30 h : Accueil

9h 00 : Explication du projet et de ce choix éconologique

10h00 : Préparation des support et du mortier. Début d'application

12h30 : repas

14/18h  : Suite de la mise en oeuvre du mortier terre-paille-chaux sur un mur en pisé "ordinaire" et sur un mur en pisé comprenant un mur chauffant.

 

Merci de m'envoyer un mail si vous êtes intéréssés.

 

@ très bientôt

 

17/05/2011

Initiation au torchis à Cité Scolaire Internationale

Avec l'aide du Grand Lyon et en collaboration avec Oïkos, je suis intervenu à la Cité Scolaire internationale.

C'est avec un très grand plaisir que j'ai retrouvé les élèves de 5ème et leur professeur très dynamique : Mlle Verdet. Vous trouverez plus de détail sur Formaterre

Capture d’écran 2011-05-17 à 20.21.34.png

Capture d’écran 2011-05-17 à 20.21.48.png

28/04/2011

Brique de terre crue pour les enfants

 

Ma formation de maçon en éco-construction touche bientôt à sa fin. J'en profite pour faire des expériences tout en préparant ma prochaine rentrée scolaire. Et oui, le congé de formation prendra fin au mois de juin. Je retrouverai à temps partiel (à 80%) et avec beaucoup de plaisir des nouveaux élèves.

 

Il restera ainsi 2 jours par semaine qui seront consacrés à Formaterre. 

 

L'idée est de construire une maisonnette qui pourrait servir de luduthèque-bibliothèque aux enfants pendant les moments périscolaires. En supposant que ce projet soit possible avec les différents partenaires pédagogiques et administratif, je m'attèle donc à la partie technique. L'un des murs pourrait donc être constitué partiellement ou totalement  de briques de terre crue : adobe. Etant donné que la terre est matériau dense, plus d'1,5 tonne par m3, j'imagine des briques de petites taille : 

- 7 cm de largeur

- 15 cm de longueur

- 6 cm d'épaisseur

 

La technique de l'adobe est simple : il suffit de mettre de la terre dans un moule. (bien sûr, il faudra ajouter du sable en fonction de la quantité d'argile comprise dans la terre utilisée)

 

A titre d'exemple, voici une très vieille brique d'adobe où un animal avait du se loger : 

 

DSC_0290_copy.jpg

 

 

Lire la suite

20:24 Publié dans la terre | Lien permanent | Commentaires (0)